Nos voeux vous accompagnent…

Quel bel article que celui rédigé récemment par Madame Rondot, journaliste belfortaine de l’Est Républicain ! Elle relate dans un style que je qualifierai de lyrique, le dernier spectacle public donné par leur maire aux très nombreux (?) rougemontois lors de sa réception « nouvelle année – adieu aux armes » .

Mais dès la première ligne lue, je suis déjà interpellé par la formule rapportée entre guillemets ! Est -ce bien la vraie formule prononcée ? Un mot n’a t-il pas été modifié pour faire plus décent ???

Je ne m’étendrai pas sur les éloges intarissables qui parsèment ce texte, et qui ne sont là que pour nous faire croire, une fois de plus, que ce sont toujours les meilleurs qui s’en vont…

Permettez-moi cependant d’apporter un petit bémol à ce portrait idyllique en précisant le point suivant: le maire de Rougemont a perçu l’indemnité maximum allouée à une commune de cette importance pendant la totalité de ses 3 mandats. La somme de 40000 euros annoncée comme ayant été rétrocédée au budget de la commune est en réalité le complément d’indemnité de 15% alloué aux maires des communes chefs-lieux de cantons. Cette indemnité n’est pas automatique car elle doit faire l’objet d’un vote du Conseil Municipal. A ma connaissance, aucun maire rougemontois n’avait fait voter ce complément lequel, à mon avis,  ne se justifie ici en aucune façon car Rougemont n’a jamais eu sur son territoire les infrastructures que l’on trouve habituellement  dans les chefs-lieux : finances publiques (ex perception), gendarmerie par exemple, installées à Lachapelle jusqu’à une date récente. Dans certaines communes, le maire a même fait voter une réduction de 30% des indemnités allouées aux élus, imitant en cela la décision de réduire les indemnités des ministres du même pourcentage prise par le Président de la République actuel. Notre maire s’est bien gardé d’en faire autant ! J’aurais pourtant applaudi à une telle initiative!

Quant à sa neutralité annoncée dans la campagne électorale qui s’annonce, permettez-moi d’en douter fortement ! Ayant appris à mes dépens il y a 6 ans ce dont il était capable, je suis intimement persuadé qu’il fera du porte-à-porte pour soutenir son dauphin, en particulier à destination des nouveaux rougemontois qui voteront pour la première fois dans la commune.

La signature de ce texte me laisse quelque peu perplexe …Celle de Monsieur Nolin, notre correspondant local du quotidien cité plus haut, n’était-elle pas assez noble pour retranscrire cette petite sauterie ? Je suis certain qu’il aura apprécié ce manque de tact à sa juste valeur.

Dorénavant, mes commentaires relatifs à cette campagne ne seront motivés que par les actions qui seront menées par les différents acteurs de la politique locale. Et si dans le futur je suis encore amené à citer encore notre maire actuel, ce ne sera que pour prouver que le dauphin, pendant ses 6 ans de 2ème adjoint,  n’a jamais osé s’opposer au mandarin qu’il était en réalité.

Dernière minute ! : Pendant que le Dauphin recherche ce soir des idées de programme à soumettre aux électeurs, le challanger a fait distribuer dans le même temps le début du sien…Il est vrai que si le dauphin a réuni une équipe à la hâte, le challanger, lui, travaille depuis longtemps avec une équipe complète et assidue. Le résultat est là !

 

 



2 commentaires

  1. Michel BERNÉ 24 février

    Monsieur le rédacteur en chef « l’oeil de Rougemont » ou plutôt « l’Oeil de Moscou »,
    Suite à votre débâcle aux élections municipales du 9 mars 2008, vous vous en souvenez, pour 15 sièges à pourvoir, tête de liste, vous arrivez en 21ème position sur 31 candidats, du jamais vu pour « un chef »!
    Toutefois, c’est un peu mieux qu’en juin 1995, à savoir 27ème sur 30 où il est vrai que vous ne sollicitiez pas la fonction de maire. Pour mémoire, je me dois de vous rappeler qu’en juin 2008 vous étiez candidat à un poste d’administrateur de l’Association Hospitalière, nouvel échec.
    Au lieu de jouer au professeur bien assis dans son fauteuil, vous arrive-t-il de vous remettre en question ?
    On ne gagne pas une élection sur son égo, il est vrai que dans ce cas, vous seriez maire à vie.
    Au lendemain de votre défaite de mars 2008 par écrit, vous m’avez promis que vous ne me lâcheriez pas. Je venais de découvrir votre véritable personnage, alors que j’enterrai mon père que vous avez très bien connu vous étiez co-auteur d’un tract à mon égard tout à fait irrespectueux dont je ne pouvais répondre.
    Je m’attendais à une tempête, cela n’a été qu’un fumet malodorant, toute cette prose : mensonges, calomnies, voire diffamation et appliquant la méthode bien connue, calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose. C’est digne de la STASI ou celle des colonels grecs de « années 70″ plus proche de votre philosophie.
    Vous ne représentez que vous, c’est pourquoi j’espère que votre masturbation politicienne vous soulage en vous faisant le plus grand bien. Quant à tant de haine développée à mon égard, sachez que je vous en retourne mon plus profond mépris. En conclusion, je vous dédie cette remarque faite un jour par l’Empereur Napoléon 1er à son grand Chambelland.
    Malgré tout le venin que vous avez craché sur la personne du maire, en ce jour je vous souhaite toutefois une bonne fête!
    Michel BERNÉ – Maire de Rougemont-le-Château : juin 1995 à mars 2014 – Président de l’Association Départementale (97 communes) des Maires de France (2001-2014).

  2. asterix90 22 mars

    je répondrai en temps et en heure, après m’être remis d’une élongation due à un grand écart entre l’extrême gauche moscovite dont je suis censé être issu et l’extrême droite hellénique dont je suis censé être le digne descendant! Mais je m’en tire bien ! je n’ai pas été comparé aux généraux argentins, une chance !

Laisser un commentaire

Capri4's blog |
Villa a vendre Marrakech Ré... |
Domaine de la Brèche aux Loups |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | KiloCharlieRomeo
| L'argent-Amour-Croyance
| le portail des senegalais s...