Impôts locaux : + 1% !!!

Lors de la dernière séance du Conseil municipal, nos élus ont voté l’augmentation des impôts locaux proposée par notre très compétent maire : « 1% » a-t-on pu lire dans le compte-rendu de presse…

Lecteur assidu des quotidiens locaux, j’ai pu m’informer  des décisions prises en la matière par les conseils municipaux des villages alentour et je me suis fait la réflexion que la majorité d’entre eux avaient été raisonnable en reconduisant les taux actuellement en vigueur dans leurs communes. Il est vrai que les élections communales ne sont plus très loin et que tous ceux qui souhaitent se représenter  flattent déjà leurs électeurs,  une augmentation des taux  pouvant faire désordre…Notre maire, quant à lui,  n’a plus cette préoccupation, ayant confirmé à plusieurs occasions sa décision de ne plus se représenter (mais peut-on accorder un crédit à ses déclarations publiques ??? N’avait-il pas déjà annoncé son retrait il y a 5 ans ???)

Donc, sans états d’âme, il décide de ponctionner un peu plus encore ses administrés. 1%, c’est moins que l’inflation dira-t-on…laquelle ne devrait pas se traduire par une forte augmentation sur notre feuille d’imposition…

Sauf que cette augmentation sera, en fait, beaucoup plus élevée. En effet, comme je l’avais déjà mis en avant dans un papier, ici-même, il y a deux ans, ce pourcentage s’applique sur une valeur dite « valeur locative », laquelle est révisée chaque année, en fonction de l’inflation. Celle-ci étant actuellement de 1,8%, attendons nous à voir cette valeur locative augmenter d’autant. Ajoutons ensuite le 1% supplémentaire communal, et nous obtenons une augmentation réelle de 2,82% ! Faites le même calcul pour la taxe intercommunale, la taxe départementale… et vous aurez une idée exacte de l’augmentation de la pression fiscale locale.

Hier, j’ai découvert avec surprise un reportage sur une petite commune qui se permet de réduire le montant de sa taxe locale depuis plus de 10 ans ! Explication du maire : sa commune est propriétaire de biens immobiliers qu’elle loue à ses administrés, et les revenus générés par ces locations permettent une telle diminution !

A Rougemont le Château, le maire vend l’immobilier communal (poste, presbytère…) ou en fait don (terrain de la maison de retraite..), ou le loue pour un prix dérisoire (maison médicale…). C’est ce qu’on peut appeler une saine gestion des biens publics.

Cherchez l’erreur !



Laisser un commentaire

Capri4's blog |
Villa a vendre Marrakech Ré... |
Domaine de la Brèche aux Loups |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | KiloCharlieRomeo
| L'argent-Amour-Croyance
| le portail des senegalais s...