Le Couchot

Notre ami René DIDIER s’en est allé…Il a laissé dans la peine sa famille terrestre pour aller rejoindre la grande famille des musiciens disparus, et je suis persuadé qu’avec eux il aura l’occasion d’exercer encore son art…

 

Il habitait une modeste maison située au sommet de la côte du Couchot, face à la rue de la Bavière. Quel sera la destination de cette habitation ? Une vente à un candidat pour l’accession à la propriété me paraît très peu probable, compte tenu de l’état de la bâtisse. La seule solution me semble être sa destruction.

 

La Commune serait bien inspirée de s’en porter acquéreur. Elle pourrait de ce fait, après destruction, réaménager ce carrefour que les bus ont beaucoup de mal à négocier, et réaliser un petit parking pour les usagers de l’agence postale.Le secteur s’en trouverait aéré et embelli…

 

Mais l’embellissement du village est-il la préoccupation première du Conseil municipal? A voir la laideur du lotissement de l’ancienne gare, j’en doute fort.
 



Voici donc 2011…

Janvier est le mois des voeux, que chacun espère les plus sincères de bonne et heureuse année. C’est l’occasion pour nos édiles de faire le bilan de l’année écoulée et, bien entendu,  de se donner un satisfecit général pour l’ampleur de la tâche accomplie par eux pendant ces longs mois de labeur au seul service de la population. Il est également de tradition d’égratigner nos gouvernants, ceux qui les empêchent de faire plus en réduisant les crédits et aides de toutes sortes…et qui, de ce fait, sont entièrement responsables de la non réalisation du programme électoral !!! Ben voyons !

C’est sans doute la raison pour laquelle le centre de petite enfance, dont la crèche, annoncée depuis plusieurs années sur le site de l’ancienne gare, n’a toujours pas vu le début d’un commencement de réalisation…Mais il s’est dit à la cérémonie des voeux que cela allait bientôt se concrêtiser dans les locaux récemment acquis sur le site de l’unique usine rescapée de la commune. Et avec quel financement ? La vente de l’immeuble de l’ex bureau de poste, propriété de la commune.

Est-ce une judicieuse décision ? Si l’on écoute l’argumentation officielle, cela permettra de réaliser cette structure sociale sans recourir à l’emprunt. A voir ! Je suis personnellement très sceptique. D’abord,  l’immeuble n’est pas encore vendu, donc le financement n’est pas disponible. Ensuite, on ne connait pas l’estimation de ce bien. Et son allure générale extérieure ne me paraît pas susceptible d’attirer le client… Voilà une bâtisse triste au possible, que son propriétaire n’a pas beaucoup entretenue: il suffit de regarder les façades pour en être convaincu ! Elles sont le reflet de l’équipe dirigeante. Une équipe qui, si elle réalise cette vente, va, certes, disposer d’un capital, mais va priver la commune d’une recette locative non négligeable, recette qui était susceptible de couvrir tout ou une grande partie des intérêts d’un emprunt (dont les taux sont actuellement au plus bas, donc extrêmement attractifs).

Ne serait-il pas plus judicieux de procéder à la rénovation de cette maison, à sa mise aux normes actuelles pour en faire un immeuble locatif ? Ou ne pourrait-on pas, par exemple, envisager l’étude d’un transfert de l’unique café-bar du village ( propriété de la commune) dans les locaux précédemment occupés par la poste? Cela nous changerait de l’actuel mouchoir de poche qui nous sert de bistrot.

Monsieur le Maire a informé la population rougemontoise qu’il ne serait plus candidat à sa propre succession en 2014…Il convient, à cette occasion,  de se remémorer une  déclaration identique  faite à l’occasion du repas des Anciens en 2006, et reprise par les médias à l’époque !!! Cela ne l’a pas empêché, en juin 2007, de se porter candidat…(pour contrer un « adversaire maladroit » selon ses propres termes !)  Flagrant délit de mensonge, quand on sait qu’en réalité, cette candidature lui avait  été imposée par son parti, condition exigée pour qu’il soit LE candidat MRC aux élections cantonales du même jour. Et en mars 2008, s’il a pu bénéficier de la prime du maire sortant pour se faire réélire, il n’en n’a pas été de même pour le siège de conseiller général…

En 2014, les rougemontois ne seront plus dupes ! Ils auront à choisir entre une équipe totalement usée, qui n’a plus aucun projet sérieux depuis longtemps, et une nouvelle équipe, dont l’un des principaux membres sera en mesure de présenter un bilan extrêmement positif de son action menée depuis 3 ans au niveau cantonal, et qui dépasse déjà, et de très loin, l’ensemble du bilan de son prédécesseur, lequel est resté collé à ce siège pendant plus de 15 ans !

 



Capri4's blog |
Villa a vendre Marrakech Ré... |
Domaine de la Brèche aux Loups |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | KiloCharlieRomeo
| L'argent-Amour-Croyance
| le portail des senegalais s...